Prévalence du noma

Il n’existe pas encore de données fiables quant à la fréquence d’apparition du noma. L’Organisation Mondiale de la Santé estime cependant à 80 000 de 90 000 le nombres d’enfants mourant de noma par an. Quelques 10.000 survivent à la maladie avec des séquelles considérables. Dans un pays en voie de développement comme le Niger, il y a 14 cas de maladie pour 100 000 habitants.

Hilfsaktion Noma enregistre les patients au Niger selon leur origine géographique, leur sexe et leur âge afin d’établir des statistiques. Les survivants sont gravement défigurés et sont souvent repoussés par la société. Un enfant atteint de noma a raconté par exemple comment il est allé de village en village pour voler de la nourriture des casseroles car il avait été repoussé par son entourage. Partout il a été chassé quand il a été pris sur le fait. Cependant, il a été accepté dans son village après son opération, il a eu le droit de boire à la même tasse que les autres, ce qui lui était interdit auparavant.

Prévalence du noma

Prévalence du noma