Le deuxième stade

Pendant le deuxième stade, des nodules durs rouges à pourpre, se forment dans les régions buccales touchées. L’inflammation se répand également à d’autres parties molles, comme les lèvres et les joues. Le tissu touché commence à enfler, le malade a beaucoup de fièvre, de fortes douleurs, du pus apparaît et sa bouche a une odeur putride.

A ce stade, il faut absolument intervenir, le noma peut en effet encore être stoppé. La préoccupation principale de Hilfsaktion Noma est ainsi de sensibiliser les parents, les infirmiers, les guérisseurs traditionnels et les écoles aux premiers signes de la maladie. Les enfants concernés peuvent être amenés dans les stations de soin de l’organisation au Niger. Ils y sont alors examinés et un soin médical leur est apporté.

Le deuxième stade

Le deuxième stade