L`association

« Hilfsaktion Noma e.V. » Regensburg fut fondée en 1994 sur l’initiative de Madame Ute Winkler-Stumpf. Pour pouvoir aider efficacement et garder une vue d’ensemble, le travail de l’association se limite au Niger, pays jugé comme étant le plus pauvre du monde. C’est un reportage diffusé dans l’émission Stern TV qui a fait découvrir à Madame Winkler-Stumpf la maladie. L’enseignante décide alors spontanément d’offrir son aide. Elle voulait à l’origine collecter de l’argent pour aider un enfant. Après que deux enfants du Niger (Binia, 8 ans et Issiaka, 6 ans) ont été opérés à Regensburg (Ratisbonne en Allemagne), Madame Winkler-Stumpf a pu constater de ses propres yeux en raccompagnant les enfants dans leur pays l’étendue de la détresse au Niger. A son retour, elle décide de fonder la « Hilfsaktion Noma e.V. » avec quelques concitoyen(ne)s engagé(e)s afin de faire avancer plus les choses.

Ute Winkler-Stumpf avec Binia, premier enfant

Ute Winkler-Stumpf avec Binia, premier enfant

Au début, les enfants furent opérés par des chirurgiens plasticiens exclusivement en Allemagne, en Autriche et à l’île de Majorque, et ce, à titre gratuit. Le coût organisationnel et financier dépassa cependant bientôt les moyens de l’association. Il fallait alors trouver des familles d’accueil et des chirurgiens qui désiraient aider bénévolement. Le financement de coûteux séjours en milieu hospitalier, de traitement médical dans les services intensifs et de vols reliant l’Afrique à l’Europe était indispensable. Un vol d’Allemagne vers le Niger coûte à lui seul pour un enfant entre 1.300 et 1.500 Euro. Pour aider plus de patients, l’association a dû tout mettre en œuvre pour assurer des opérations directement au Niger. Pour les enfants aussi, des opérations au Niger même étaient bénéfiques ; avant de pouvoir les opérer au Niger, ils étaient arrachés à leur environnement habituel. L’infrastructure médicale du Niger n’était cependant, au début, pas du tout appropriée pour de telles operations.

Ute Winkler-Stumpf lors d'une de ses visites à l'émission de télévision

Ute Winkler-Stumpf lors d’une de ses visites à l’émission de télévision « Stern TV »

L’association compte actuellement quelque 500 membres.

Nous remercions tous les membres, parce que vous nous donnez un support fiable dans le – dans l’ensemble – travail n’est pas facile pour les enfants touchés par le noma en Afrique.